LE SAVIEZ-VOUS ?

Publié le





Qui n'a jamais entendu parler de la fameuse famille Ingalls ?? La célèbre série aux 205 épisodes rencontra un tel succès qu'elle cantonna ses acteurs à leur rôle respectif : Michael Landon (Charles Ingalls), Karen Grassle (Caroline Ingalls), Mélissa Gilbert (Laura Ingalls), Melissa Sue Anderson (Mary Ingalls), Matthew Laborteaux (Albert Ingalls) et les deux soeurs Lindsay et Sydney Greenbush qui interprètaient à tour de rôle la petite Carrie Ingalls.

Mais saviez-vous que cette famille a réellement existé ?

En effet, ces aventures sont tirées d'un roman autobiographique de Laura Ingalls Wilder intitulé "La petite maison dans les grands bois".


Fille de Charles et Caroline Ingalls, Laura Elizabeth Ingalls naquit le  7 février 1867 près de Pepin, dans le Wisconsin. Elle est la deuxième de leurs cinq enfants : Mary, Laura, Carry, Freddie et  Grace. Bien qu’étant une élève intelligente et brillante, son éducation fut sporadique étant donné que sa famille déménagea de nombreuses fois à travers le Midwest et vivait souvent dans des endroits isolés où il n’y avait pas encore d’école.

En  1868, les Ingalls quittèrent Pepin pour s’installer à Chariton County dans le Missouri. Un an plus tard, ils s’installèrent à Independence, dans le Kansas, où Laura apprit à écrire. En 1871, ils retournèrent à Pepin, où Laura et sa sœur Mary furent inscrites à la Barry Corner School. Au bout de trois ans, ils quittèrent définitivement la ville et partirent pour Walnut Grove, dans le Minnesota. Ils habitèrent d’abord sur une montagne au bord d’un ruisseau, jusqu’à ce qu’ils eurent fini de construire leur maison. Ils quittèrent brièvement la ville, de  1876 à  1877, pour vivre à Burr Oak, dans l’ Iowa, où Charles travailla dans un hôtel puis dans un moulin, puis ils déménagèrent dans le Dakota ou ils passèrent leurs hivers en ville, à De Smet. Laura commença alors à travailler comme couturière pour aider financièrement ses parents.

 

Charles avait trouvé un travail dans une compagnie de  chemin de fer. S’en suivit un hiver très difficile, où l’on mourait presque de faim. Laura, fréquentait plus régulièrement l’école où elle aimait particulièrement l’ anglais, l’histoire et la poésie. Elle devint institutrice à l’âge de seize ans et fut engagée à la Bouchie School.

Après trois ans de fiançailles, Laura épousa le frère de son ancienne institutrice, le fermier Almanzo Wilder, le  25 août 1885. Elle dut arrêter son métier, car à son époque, les femmes mariées n’étaient pas autorisées à enseigner. Leur fille, Rose, naquit le  05 décembre 1886. La petite Rose fut suivie d’un fils, mort rapidement après sa naissance, en  août 1889. Cet événement tragique était le premier d’une série, puisque Almanzo, atteint de la diphtérie, resta partiellement paralysé aux jambes et eut besoin d’une canne jusqu’à la fin de ses jours. Puis, leur maison et leur grange furent détruites par le feu. Et enfin, plusieurs années de sècheresse les laissèrent endettés.

Physiquement malades et par conséquent incapables de gagner leur vie, les Wilder restèrent une année chez les parents d’Almanzo à Spring Valley, dans le  Minnesota, où ils purent se reposer. En 1891, ils s’installèrent brièvement à Westville en Floride, où vivait le cousin de Laura. Le  climat de Floride devait améliorer la santé d’Almanzo, mais Laura, qui avait l’habitude de vivre dans les plaines sèches, ne supportait pas la chaleur et l’humidité méridionale, et les Wilder retournèrent donc en 1892 à De Smet, où ils louèrent une petite maison.

En  1894, ils se fixèrent définitivement à Mansfield, dans le  Missouri. Ils y achetèrent une parcelle de terre où ils construisirent une magnifique maison, qu’ils appelèrent la Rocky Ridge Farm, où Laura et Almanzo finirent leur existence. Ils y élevèrent de la volaille et y cultivèrent des fruits.

Laura commença à écrire des articles pour le Missouri Ruralist, ainsi que pour d’autres magazines. Sa fille, Rose, l’encouragea alors à écrire ses mémoires. Elle rédigea ainsi son autobiographie en 1930 et l’intitula Pioneer Girl. Mais, n’ayant pas trouvé d’éditeur, elle la réécrit en partie et la publia sous le titre de La Petite Maison dans les grands bois. Le livre rencontra un succès immédiat, ce qui encouragea Laura à écrire la suite de ses aventures et de celles de sa famille. Il en résulta la série télévisée La Petite Maison Dans La Prairie.

Almanzo mourut le  23 octobe 1949 à Mansfield, à l'âge de 92 ans. Laura s’éteignit pendant son sommeil le 10 février 1957 à la Rocky Ridge Farm. Elle avait alors 90 ans et trois jours.

 

Laura Ingalls et Almanzo Wilder

de gauche à droite : Caroline, Grace, Laura, Charles, Carrie, Mary

Charles et Caroline


Concernant la série, il existe une anecdote amusante. En effet, les acteurs Melissa Gilbert (Laura Ingalls) et Jonathan Gilbert (Willie Oleson) sont en réalité frère et sœur, de même pour Matthew Laborteaux (Albert Ingalls) et Patrick Laborteaux (Andy Garvey) qui sont frères bien que la graphie de leur nom diffère d'une lettre. Leslie Landon (Etta Plum) est la fille de Michael Landon (Charles Ingalls).


 

Mélissa et Jonathan Gilbert

 

Matthew et Patrick Laborteaux

 

Leslie et Michael Landon

Certains acteurs ont joué deux personnages dans la série. Ainsi, Matthew Laborteaux a occasionnellement incarné Charles Ingalls enfant, avant d'endosser définitivement le rôle d'Albert.

"La petite maison dans la prairie" était vraiment une affaire de famille !...



Publié dans LE SAVIEZ-VOUS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Buy Dissertation 03/05/2010 07:29

Buy DissertationGood post. I will keep up with your blog.

corsu61 07/10/2009 21:05

heureux de te lire palila. En effet, l'interface d'allociné en ce moment n'est pas terrible.. Mais ca va finir par s'arranger...

Palilia 07/10/2009 19:09

enfin !j'arrive à ouvrir un commentaire chez toi. Bonsoir Corsu, hé bien pour une fois "le saviez-vous" de chez Ingalls, je le savais. C'est justement pour cela que l'histoire est d'autant plus regardée et triste puisqu'il s'agit d'une histoire vraie. Je préférais la partie "petite maison" parce qu'après, ça devenait vraiment différent. Entre nous, ils avaient une barbe du tonnerre les vrais bonshommes Ingalls ! tout un programme.
La galère pour mettre un article en ce moment : je préfère m'abstenir que massacrer mon clavier d'impatience. En plus, il fait chaud comme c'est pas permis et moi j'aime la pluie que j'attends avec impatience (à chaque coin du pays ses habitudes tiens ! - ça c'était pour que tu n'oublies pas notre chronique météo - )Amitiés