LE SIFFLEUR

Publié le





Armand coule une pré-retraite dorée sous le soleil de la Côte d'Azur, entre sa boutique de prêt-à-porter, sa Viviane chérie et... son jardin secret : l'Aline Roc. Une terrasse, vue sur la mer, où, chaque midi, en dégustant sa sole grillée, il s'isole, s'évade et rêve. Oui, mais voilà, l'Aline Roc va être vendu...

Ma critique : Cette petite comédie signée Philippe Lefebvre se résume en un seul adjectif : "gentillette". En effet, on se laisse bercer par un faux rythme tout au long de l'heure et demie de projection, sans pour cela vibrer ou rire à chaudes larmes. Le scénario est simpliste, sans grands rebondissements, et le jeu des acteurs nous fait ressentir leur manque d'implication évident. L'excellent François Berléand (Mon idole, Le transporteur) ne semble guère concerné et Thierry Lhermitte (Les bronzés, Les ripoux) fait son job avec application mais sans grand cœur à l'ouvrage. Côté casting féminin, Clémentine Célarié (Du côté des filles, Les soeurs soleil) ne fait que quelques trop courtes apparitions (dont une très...sexy...) et
Virginie Efira (L'amour c'est mieux à deux, Les barons) se trouve réduite à son rôle de potiche glamour, alors qu'elle possède un réel potentiel comique Et justement, parlons du comique... Il est assuré par le tandem Sami Bouajila (Indigènes, Hors-la-loi) - Fred Testot (Je vais te manquer, Seuls two) et la sauce peine à prendre. Elle finit par le faire, grâce à Bouajila, mais il est franchement dommage que Testot en fasse des tonnes dans le personnage de la brute idiote... En résumé, "Le siffleur" est un divertissement qui n'est pas mauvais, mais qui se veut décevant, et qui ne servira qu'à une projection DVD chez soi, devant un petit plateau télé.

Date de sortie en France : 06 janvier 2010

Date de sortie en DVD : 19 mai 2010

Date de sortie en Blu-Ray : 29 septembre 2010

Bande-annonce :


 


Publié dans COMEDIE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Palilia 24/01/2011 20:17

oui c'est gentilletet je l'avais vu au cinéma parce qu'il y avait François Berléand dedans. Et par les temps qui courent (le froid s'entend), ça ne fait pas de mal de voir de si beaux paysages.
Ici pas du tout de neige, mais il fait trop froid et ma pièce n'est pas chauffée donc je te laisse là mon cher corrrsououuo