SLEEPWALKING

Publié le






De nouveau à la rue, Joleen se réfugie chez son frère James avec sa fille Tara. Peu après, la jeune mère indigne disparaît, laissant à son hôte maladroit le soin de s'occuper de sa nièce. Mais les services sociaux viennent bientôt lui retirer la garde. Le jour de l'anniversaire de Tara, son oncle, qui lui rend visite au centre d'accueil, file à l'anglaise avec elle, en la faisant passer pour sa fille. Leur périple routier les conduit éventuellement jusqu'à la ferme du père de James et Joleen, un homme violent apparemment à l'origine des malheurs de ses enfants.
:
Ma critique : « Sleepwalking » est un film émouvant et formidablement joué, mais quelquefois long et monotone. Réunissant Charlize Theron (Monster, Hancock), Nick Stahl (Terminator 3, La ligne rouge), Woody Harrelson (Tueurs nés, Coup d’éclat), Dennis Hopper (Easy rider, Apocalypse Now) et Anna Sophia Robb (Le secret de Terabithia, Charlie et la chocolaterie), le réalisateur Bill Maher s’est assuré une interprétation sans défaut, mais il subsiste  trop de baisses de rythme pour que l’on soit maintenu de façon constante dans son film. Certes, le sujet est dramatique, et quelques scènes (notamment celle de la grange) sont difficiles et fortes en émotions, mais les zones d’ombres qui entourent le personnage de Joleen  (qu’a-t-elle fait durant son absence ?) font que les interrogations pourtant vitales à l’histoire ne sont jamais résolues (Que devient James ?)... Dommage car la rudesse du scénario prêtait à beaucoup mieux…
:
Date de sortie aux Etats-Unis : 22 janvier 2008
:
Date de sortie en DVD : 15 juillet 2008
:
Bande-annonce : CLIQUEZ ICI !!!

 


Publié dans DRAME

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Nostferatu 28/12/2008 11:07

Je suis assez amené à dire que Nick Stahl réussi son rôle d'oncle un peu perdu et perturbé. Le film quand a lui m'a plu, en effet, il laisse quelques questions en suspens mais dans un sens, ce n'est pas une mauvaise idée. A notre imagination de faire le reste... Bon film.

locutus57 20/12/2008 08:30

Beurk!!! Il a la presence de Nick Stahl, le John Connor le plus tête à claques de l'histoire du 7ème art!