TELLEMENT PROCHES

Publié le





Famille : Groupe de personnes réunies par des liens de parenté et un fort sentiment de solidarité morale et matérielle. Quand Alain a épousé Nathalie, il ne savait pas qu'il épouserait aussi sa famille. Ce samedi, comme toutes les semaines, ils sont invités à dîner chez son beau-frère, Jean-Pierre à Créteil. Mais ce soir, plus que d'habitude, Alain est à bloc, il bout comme une cocotte prête à exploser. Il en a marre, marre de se planter à chaque fois sur le chemin pour aller à Créteil, marre de se taper les petits conseils de vie de Jean-Pierre et de sa femme Catherine qui élève ses enfants comme des chevaux, marre d'attendre de dîner l'estomac vide en regardant les spectacles soporifiques de leur fille Gaëlle, marre de regarder pour la énième fois la vidéo de leur mariage, marre aussi de son autre belle-soeur Roxane, qui, affolée par son horloge biologique, a jeté son dévolu sur Bruno, jeune interne en médecine qui se demande un peu comment il a atterri à ce dîner. C'est vrai, Alain en a marre de ces dîners familiaux, mais il ne sait pas encore ce qui l'attend véritablement ce soir-là... Ni les jours qui suivent...

Ma critique : Une comédie française flamboyante et totalement déjantée comme il m'a rarement été donné de voir. Surfant sur des vagues ininterrompues de situations rocambolesques, avec des retournements de situations omni-présents et des dialogues très souvent savoureux, ce film va vous dérouiller les zygomatiques pour un bon moment. Le rythme échevelé nous empêche de réfléchir sur la rationalité des évènements, et les acteurs s'en donnent à coeur joie pour nous entrainer dans cette spirale de folie collective. Et en plus, ils sont tous très bons !! Vincent Elbaz (Les randonneurs à St Tropez, Le dernier gang), Isabelle Carré (Anna M., Quatre étoiles), François-Xavier Demaison (Coluche l'histoire d'un mec, Disco), Audrey Dana (Welcome, Ce soir je dors chez toi), Omar Sy (Micmacs à tire-larigot, Safari), Joséphine de Meaux (Nos jours heureux, Vilaine) et Jean Benguigui (Le grand pardon II, Le grand carnaval), tous sans exception adhèrent totalement à ce spectacle réalisé par Eric Toledano et Olivier Nakache. Le moment tendresse n'est pas laissé sur la touche et est soigneusement glissé à la fin, ce qui parachève en beauté l'heure et demie de projection. Un dernier petit conseil, ne ratez pas le générique de fin, il y a quelques bonus savoureux...

Date de sortie en France : 17 juin 2009

Date de sortie en DVD : 09 décembre 2009

Bande-annonce : CLIQUEZ ICI !!!

 


Publié dans COMEDIE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article