THE DARK KNIGHT RISES

Publié le par corsu61

http://fr.web.img3.acsta.net/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/83/56/27/20158098.jpg

http://fr.web.img2.acsta.net/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/84/48/34/20082864.jpg

http://images.allocine.fr/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/86/85/60/19866033.jpg

Il y a huit ans, Batman a disparu dans la nuit : lui qui était un héros est alors devenu un fugitif. S'accusant de la mort du procureur-adjoint Harvey Dent, le Chevalier Noir a tout sacrifié au nom de ce que le commissaire Gordon et lui-même considéraient être une noble cause. Et leurs actions conjointes se sont avérées efficaces pour un temps puisque la criminalité a été éradiquée à Gotham City grâce à l'arsenal de lois répressif initié par Dent.
Mais c'est un chat – aux intentions obscures – aussi rusé que voleur qui va tout bouleverser. À moins que ce ne soit l'arrivée à Gotham de Bane, terroriste masqué, qui compte bien arracher Bruce à l'exil qu'il s'est imposé. Pourtant, même si ce dernier est prêt à endosser de nouveau la cape et le casque du Chevalier Noir, Batman n'est peut-être plus de taille à affronter Bane…

 

Ma critique : Le réalisateur Christopher Nolan sort l'artillerie lourde avec cet opus des aventures de l'homme chauve-souris. D'importants moyens, des effets spéciaux dantesques, des trouvailles technologiques superbes sont en effet à l'honneur dans une aventure au scénario des plus alambiqués. Il me faut donc prévenir immédiatement les spectateurs qui n'auraient pas vu l'opus précédent : contrairement à ce qui se fait d'habitude, vous ne verrez aucune rétrospective des événements antérieurs ce qui vous plongera immédiatement dans un flou artistique aussi opaque que le "fog" londonnien. Aussi, je ne saurais que vous conseiller de visualiser impérativement "The Dark knight" ! De plus, l'histoire se permet quelques petites facilités afin de faire avaler la pilule de certaines scènes à la "James Bond". Autre reproche : on ne voit que peu le héros par rapport à la longueur du film (2H45). L'ensemble ressemble donc plus à un film d'espionnage qu'à un Comics. Certes, la distribution est prestigieuse, mais si la quasi-totalité des têtes d'affiche remplissent leur tâche avec talent, il n'en est pas de même pour Marion Cotillard (La môme, Les petits mouchoirs) qui joue très mal sa dernière scène (je ne vous en dit pas plus...). "The Dark knight rises" est donc un divertissement de qualité qui possède des passages de haute volée (notamment le final), mais d'autres beaucoup moins prenants.

 

Notation : /5

 

Date de sortie en France : 25 juillet 2012

Date de sortie en DVD et Blu-Ray : 07 décembre 2012

 

Bande-annonce :

 


 


Publié dans FANTASTIQUE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article