THE TRAVELER

Publié le





La nuit de Noël, un inconnu au calme inquiétant entre dans un commissariat. Il se dit prêt à soulager sa conscience en confessant six meurtres qu’il n’a pas encore commis. Ce sont les policiers d’astreinte cette nuit-là qui seront ses victimes… Quel but poursuit l’inconnu ? Quelle est la force surnaturelle qui le rend si puissant ? Quels crimes assez épouvantables les policiers ont-ils pu commettre pour que l’inconnu souhaite se venger ?

Ma critique : Quel dommage ! Avec une trame qui engendre la curiosité, "The Traveler" possédait l'atout principal afin de nous faire passer une excellente soirée. Or, ce n'est pas du tout le cas, la faute principalement à un total manque de surprise tout le long de la projection. Si le premier quart d'heure promet un spectacle de qualité, le reste ne se résume qu'à un slasher ultra-conventionnel. Les meurtres n'ont strictement rien d'original, étant donné que le spectateur connaît déjà la scène dont découleront les crimes. Ces derniers sont de plus en plus gores, au point que certains en deviennent risibles, tant on imagine le pauvre assistant désigné pour jeter des abats sur les murs du commissariat... Côté interprétation, si Val Kilmer (Batman, The Thaw) ne se foule pas trop en jouant de manière glaciale et impassible, Dylan Neal (Percy Jackson et le voleur de foudre) en fait des tonnes au point de décrédibiliser certaines scènes. Le spectateur en vient tout naturellement à désirer abréger ce film qui finit par traîner en longueur. Un gros gâchis.

Date de sortie en France : 26 octobre 2010

Date de sortie en DVD : 19 avril 2011

Bande-annonce :


 


Publié dans THRILLER

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article