TURISTAS

Publié le par corsu61

http://images.allocine.fr/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/63/25/25/18682679.jpg

http://fr.web.img2.acsta.net/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/63/25/25/18908026.jpg

http://fr.web.img2.acsta.net/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/63/25/25/18908028.jpg

En vacances au Brésil, de jeunes touristes sont victimes d'un accident de bus à proximité d'une forêt isolée renfermant un sinistre secret...

 

Ma critique : Non, malgré son titre, ce film ne cible pas une épidémie de gastro-entérite ! C'est plutôt l'histoire d'un groupe de jeunes aux prises avec des trafiquants d'organes (je ne révèle rien de bien palpitant, cela vous est expliqué dès le début du film...). Tous les ingrédients du genre sont présents : les méchants vraiment très méchants, et les gentils vraiment très gentils et... un peu couillons, il faut bien l'avouer. Vous l'aurez compris, si l'ambiance générale du film est plutôt agréable et sympathique, il ne faut surtout pas chercher la petite bête dans un scénario des plus prévisibles. Les invraisemblances sont nombreuses avec en point d'orgue une ballade de 10 heures (ce n'est pas moi qui le dit, mais un protagoniste de l'histoire), pieds nus dans la jungle ! Balaizes les touristes ! Le beau Josh Duhamel (C'était à Rome, Bébé mode d'emploi) tient ici le premier rôle en compagnie de Melissa George (Triangle, A lonely place to die) et il ne s'en sortent pas trop mal. La plastique des jeunes femmes du groupe est largement mise à contribution mais ça n'apporte qu'un petit plus à un divertissement qui, de plus, nous gratifie d'un final bâclé. Petit avertissement pour les plus sensibles : quelques scènes sont assez gores ! Bref, un film sitôt vu, sitôt oublié, devant lequel on ne s'ennuie pas à condition de ne pas être trop pinailleur...Deux smileys et demis.

 

Notation : /5

 

Date de sortie aux Etats-Unis : 01 décembre 2006

Date de sortie en DVD : 10 juillet 2008

 

Bande-annonce :

 


Publié dans THRILLER

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article