UN ETE A OSAGE COUNTY (August Osage County)

Publié le par corsu61

http://fr.web.img6.acsta.net/r_640_600/b_1_d6d6d6/pictures/14/01/17/10/17/335126.jpg

http://fr.web.img1.acsta.net/r_640_600/b_1_d6d6d6/pictures/13/12/19/12/49/563120.jpg

http://fr.web.img4.acsta.net/r_640_600/b_1_d6d6d6/pictures/210/618/21061853_2013112814595979.jpg

En famille, on se soutient. En famille, on se déchire... Suite à la disparition de leur père, les trois filles Weston se retrouvent après plusieurs années de séparation, dans leur maison familiale. C’est là qu’elles sont à nouveau réunies avec la mère paranoïaque et lunatique qui les a élevées. A cette occasion, des secrets et des rancœurs trop longtemps gardés vont brusquement refaire surface…

 

Notation : 11/20

 

Ma critique : Pendant toute la première partie du film (1 heure), ce film est d'un ennui à mourir. Bavard, très lent, avec des dialogues inintéressants et une présentation des personnages qui traîne en longueur, on a franchement du mal à garder les yeux ouverts. Quelques diatribes sont même irritantes tant le bavardage est incessant et l'on se demande bien comment on va tenir jusqu'au bout de la projection. Puis arrive le déjeuner familial, et là, les choses deviennent plus piquantes. Les dialogues sont percutants, voire choquants, et le rythme apathique s'en trouve relancé. Hélas, cela ne dure que quelques minutes mais il faut reconnaître qu'après cela, trois passages valent le coup, notamment grâce à des rebondissements spectaculaires. Vous avouerez quand même que c'est bien peu... Reste alors l'interprétation d'une Meryl Streep (Out of africa, Le diable s'habille en Prada) au top de sa forme (nominée aux Oscars 2014 pour ce rôle) et d'une Julia Roberts (Les nuits avec mon ennemi, Pretty woman) d'une maturité indéniable. Ce divertissement n'est donc pas adapté à un public cherchant de l'action mais plutôt adepte des longs monologues et sensible aux histoires familiales tortueuses.

 

Date de sortie en France : 26 février 2014

Date de sortie en DVD et Blu-Ray : 26 juin 2014

 

Bande-annonce :

 

 

Publié dans DRAME

Commenter cet article