VERY BAD TRIP 3 (The Hangover : Part III)

Publié le par corsu61

http://fr.web.img1.acsta.net/r_640_600/b_1_d6d6d6/pictures/210/080/21008070_20130524113929346.jpg

http://fr.web.img2.acsta.net/r_640_600/b_1_d6d6d6/pictures/210/054/21005498_20130513183247493.jpg

http://fr.web.img5.acsta.net/r_640_600/b_1_d6d6d6/pictures/210/082/21008244_20130524172328437.jpg

Deux ans ont passé. Phil, Stu et Doug mènent des existences tranquilles et heureuses. Ils ont fait disparaître leurs tatouages et se sont rachetés une conduite. Aux dernières nouvelles, Leslie Chow, qui attirait les catastrophes, a échoué dans une prison en Thaïlande : depuis qu'il n'est plus dans le secteur, nos trois lascars ont - presque - oublié leurs folles virées nocturnes à travers les quartiers sordides de Las Vegas, à moitié shootés, et le jour où ils se sont fait kidnapper, tirer dessus et prendre en chasse par une bande de dangereux dealers à Bangkok...
Le seul de la Meute à ne pas avoir trouvé son équilibre est Alan. Se cherchant toujours, la brebis galeuse du groupe a arrêté les médocs et donné libre cours à ses impulsions, ce qui, dans son cas, revient à ne reculer devant rien et à ne se fixer aucune limite... Jusqu'à ce qu'il traverse une crise douloureuse et qu'il se mette en quête du soutien dont il a besoin.
Et qui mieux que ses trois meilleurs copains pourraient l'aider à s'engager dans la bonne voie ? Cette fois, il n'y a pas de mariage, ni de fête d'enterrement de vie de garçon. Qu'est-ce-qui pourrait donc bien dégénérer ? Mais quand la Meute s'en mêle, il faut être prêt à tout ! Et pour boucler la boucle, la petite bande doit retourner là où tout a commencé : à Las Vegas...

 

Notation : /5

 

Ma critique : Troisième volet de la franchise, cet opus est meilleur que le second car il ne suit pas la marque de fabrique, celle des amis qui se réveillent après une fête en ayant tout oublié. Cette fois-ci, c'est une aventure différente qui attend nos trois compères et cela donne un petit air nouveau à l'ensemble. Certes, les situations sont toujours aussi déjantées et l'humour très présent, mais le scénario laisse une grosse part au personnage d'Alan, plus cinglé de jours en jours... On rit beaucoup, grâce notamment  à quelques scènes décalées, et le rythme est plutôt élevé. Certaines situations sont rocambolesques, et une en particulier est très surprenante (le cambriolage de la villa de Chow). Le spectateur est donc souvent pris de cours par des dialogues percutants et désarmants, et ce pour son plus grand plaisir. Alors d'accord, l'effet de surprise était tel dans le premier opus qu'il est désormais très difficile de l'égaler, mais cet épisode là possède une fraîcheur bien agréable... Un bon divertissement pour s'aérer la tête... Trois smileys et demis.

 

Date de sortie en France : 29 mai 2013

Date de sortie en DVD et Blu-Ray : Prochainement

 

Bande-annonce :

 

Publié dans COMEDIE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article