THE VISITOR

Publié le





Professeur d'économie dans une université du Connecticut, Walter Vale, la soixantaine, a perdu son goût pour l'enseignement et mène désormais une vie routinière. Il tente de combler le vide de son existence en apprenant le piano, mais sans grand succès...
Lorsque l'Université l'envoie à Manhattan pour assister à une conférence, Walter constate qu'un jeune couple s'est installé dans l'appartement qu'il possède là-bas : victimes d'une escroquerie immobilière, Tarek, d'origine syrienne, et sa petite amie sénégalaise Zainab n'ont nulle part ailleurs où aller. D'abord un rien réticent, Walter accepte de laisser les deux jeunes gens habiter avec lui.
Touché par sa gentillesse, Tarek, musicien doué, insiste pour lui apprendre à jouer du djembe. Peu à peu, Walter retrouve une certaine joie de vivre et découvre le milieu des clubs de jazz et des passionnés de percussions. Tandis que les deux hommes deviennent amis, les différences d'âge, de culture et de caractère s'estompent.
Mais lorsque Tarek, immigré clandestin, est arrêté par la police dans le métro, puis menacé d'expulsion, Walter n'a d'autre choix que de tout mettre en oeuvre pour venir en aide à son ami...

Ma critique : Préparez vous à vous plonger dans la terrible vie des sans-papiers sans cesse menacés d'expulsion. Le réalisateur Thomas McCarthy évite les écueils du déferlement des sentiments exacerbés pour raconter cette histoire avec justesse et retenue. Richard Jenkins (Burn after reading, Frangins malgré eux), d'ailleurs nominé aux Oscars pour ce rôle, est admirable de sensibilité, et il est épaulé par Hiam Habass (Satin rouge, Paradise now), Danai Jekesai Gurira (La ville fantôme), et Haaz Sleiman (American dreamz), tout trois excellents. Le rythme est lent, quelquefois monocorde, mais il est nécessaire pour comprendre le fonctionnement de cet homme désabusé, qui retrouve sa propre identité enfouie depuis des années au plus profond de lui grâce à un jeune artiste clandestin et à sa mère venue à sa recherche. Grâce à l'amour de la musique, ces deux hommes si différents vont réussir à se trouver une passion commune et à se montrer parfaitement complémentaires. Un film intelligent, sobre, auquel on pourrait tout simplement accorder un seul adjectif : élégant.
/
Date de sortie en France : 29 octobre 2008
:
Date de sortie en DVD : 07 mai 2009
:
Bande-annonce : CLIQUEZ ICI !!!

 


Publié dans DRAME

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

pALILIA 23/04/2009 18:14

Journaliste et acteurje t'ai dit que tu serais pris un jour dans un rôle : tu vois pas que j'ai raison ? mais je pense que je ferais une très mauvaise attachée de presse, je suis bien trop rêveuse et froussarde. C'était par rapport au film que je disais ça parce qu'à moins qu'on nous enlève la sécurité de l'emploi, je devrai pouvoir rester attachée à mes animaux (au boulot, veaux, vaches et cochons) jusqu'à la retraite.
Mais sait-on jamais... le jour où on te propose un rôle, je te jure que je ne le dirai pas, mais tu peux m'envoyer un email juste pour que je puisse dire "ah ! j'avais raison". Ca m'arrive assez souvent en ce moment d'avoir raison. Pour une fois..
J'espère pouvoir t'envoyer à mon tour un email ces jours-ci : ça m'énerve d'attendre ; on croit en rien et en tout à la fois. En attendant, demain, j'achète THE VISITOR...

Corsu61 22/04/2009 21:47

malheureusement, je n'ai pas de postes à pourvoir en ce moment... lol... Mais qui sait.. peut etre quand je serai devenu un célébrissime journaliste, je t'embaucherai comme secrétaire particulière en charge des relations publiques. Ca serait sympa non ? lol

pALILIA 22/04/2009 17:55

bonsoir Corsu !Il avait eu beaucoup de bonnes critiques ce film à la sortie et je ne l'ai pas vu. Comme j'attends toujours que les DVD sortent car on est un peu loin des cinémas, ta critique m'a donné envie de l'acquérir (mot "élégant" pour dire "acheter"). Tu me scies quand même. Beau vocabulaire, acteurs prestigieux, jolies critiques.... t'as rien sur la vie d'une fonctionnaire qui se verrait proposer un poster merveilleusement intéressant qui lui ferait attendre avec une grande joie les 12 ans et plus qui lui restent à faire jusqu'à la retraite ? car là, je "l'acquiers" tout de suite.
Amitiés Corsu. Je plaisante bien sûr : il est bon de connaître des blogueurs qui aiment se répondre aimablement, ça change de la vie courante.

pALILIA 22/04/2009 17:55

bonsoir Corsu !Il avait eu beaucoup de bonnes critiques ce film à la sortie et je ne l'ai pas vu. Comme j'attends toujours que les DVD sortent car on est un peu loin des cinémas, ta critique m'a donné envie de l'acquérir (mot "élégant" pour dire "acheter"). Tu me scies quand même. Beau vocabulaire, acteurs prestigieux, jolies critiques.... t'as rien sur la vie d'une fonctionnaire qui se verrait proposer un poster merveilleusement intéressant qui lui ferait attendre avec une grande joie les 12 ans et plus qui lui restent à faire jusqu'à la retraite ? car là, je "l'acquiers" tout de suite.
Amitiés Corsu. Je plaisante bien sûr : il est bon de connaître des blogueurs qui aiment se répondre aimablement, ça change de la vie courante.