WARM BODIES

Publié le par corsu61

http://fr.web.img1.acsta.net/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/88/68/60/20477287.jpg

http://fr.web.img5.acsta.net/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/88/60/64/20419089.jpg

http://fr.web.img5.acsta.net/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/88/60/64/20419092.jpg

Un mystérieux virus a détruit toute civilisation. Les rescapés vivent dans des bunkers fortifiés, redoutant leurs anciens semblables devenus des monstres dévoreurs de chair.
R, un mort-vivant romantique, sauve contre toute attente Julie, une adorable survivante, et la protège de la voracité de ses compagnons. Au fil des jours, la jeune femme réveille chez lui des sentiments oubliés depuis longtemps… Elle-même découvre chez ce zombie différent autre chose qu’un regard vide et des gestes de momie…
Perturbée par ses sentiments, Julie retourne dans sa cité fortifiée où son père a levé une armée. R, de plus en plus humain, est désormais convaincu que sa relation avec Julie pourrait sauver l’espèce entière… Pourtant, en cherchant à revoir Julie, il va déclencher l’ultime guerre entre les vivants et les morts. Les chances de survie de ce couple unique sont de plus en plus fragiles…
Warm Bodies Renaissance porte un regard aussi réjouissant qu’étonnant sur l’amour, la fin du monde et les zombies… De quoi nous rappeler ce que c’est d’être humain !

 

Notation : /5

 

Ma critique : Attention ! Je n'ai classé ce film dans la catégorie "horreur" que parce que la base de l'histoire réside sur le fait que les 3/4 des protagonistes soient des zombies. Quelques scènes par çi par là nous rappellent la série "The Walking dead" avec son lot d'attaques et de démembrements, mais l'essentiel de la narration repose tout de même sur de la romance agrémentée d'un peu de comédie. Et c'est là le point fort du film : enfin un scénario qui sort vraiment de l'ordinaire ! C'est surprenant, bougrement intéressant, et l'interprétation est plutot bonne. Les situations sont saugrenues, très variées, et l'ensemble bénéficie d'effets spéciaux très sympas (notamment ceux concernant les "osseux"). Il est toutefois regrettable que quelques invraisemblances viennent se glisser dans le déroulement de l'histoire et qu'une ou deux scènes soient de trop (celle de la ballade en voiture sur l'aéroport, par exemple). Néanmoins, on ne s'ennuie jamais et le plaisir que l'on a de déguster un divertissement au goût nouveau se ressent au fur et à mesure du déroulement des évènements. Un film à découvrir. Trois smileys et demis. 

 

Date de sortie en France : 20 mars 2013

Date de sortie en DVD et Blu-Ray : 24 juillet 2013

 

Bande-annonce :

 


Publié dans HORREUR

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article