WITHOUT MEN

Publié le par corsu61

http://3.bp.blogspot.com/-GTvz4hlpXBg/TtxTNXcNGGI/AAAAAAAAACQ/E6r4Xv8f1Ac/s1600/Without+Men.jpg

01-eva-longoria-wothout-men-190711.jpg

without-men-de-gabriela-tagliavini-10583938tfxth.jpg

Un village, en proie aux bandes armées qui sillonnent la région, se retrouve soudainement pillé de tous ses hommes, enrolés de force pour combattre. Les femmes, livrées à elles-mêmes, tentent de maintenir la vie du village tant bien que mal. Les parties pratiques étant résolues, elles se heurtent à un autre problème de taille : l'amour. Et certaines d'entre elles ont trouvé la parade... découvrir les plaisirs saphiques !

 

Ma critique : Ne vous faites pas avoir par le pitch, ni par les photos apparemment retouchées qui font la promotion du film... "Without men" figure dans le top 5 des nanards de l'année. Rien n'est bon ! Ni les décors enfantins en carton pâte, ni l'interprétation de la plupart des actrices qui en font des tonnes et ne sont aucunement crédibles, ni l'histoire qui fait l'apologie du lesbianisme avec une pudibonderie et une crétinerie qui frôle le génie, et surtout pas la bande originale d'une qualité si mauvaise que Christophe Hondelatte passerait pour un génie de la chanson. La belle Eva Longoria (Desperate Housewives) a perdu de sa superbe, gagné quelques kilos au passage et il se peut très bien qu'elle n'ait accepté le rôle que par pur intérêt financier (et je lui souhaite sincèrement !). Quant à Christian Slater (True romance, Le nom de la rose), on se demande vraiment ce qu'il fait là car il est totalement sous-exploité !! L'ensemble est stupide, inintéressant, et si vous tenez la première demie-heure, vous pouvez demander une médaille au ministère de la culture. Reste une ou deux scènes montrant Longoria embrasser une autre femme... Une curiosité pour les plus voyeurs. Bref, fuyez ce film qui vous fera perdre, et votre temps, et votre argent.

 

 Notation : 0/5

 

Date de sortie en DVD (Sortie directe) : 01 décembre 2011

 

Bande-annonce :

 

Publié dans COMEDIE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article