ALBERT NOBBS

Publié le par corsu61

http://images.allocine.fr/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/83/39/48/20017218.jpg

http://images.allocine.fr/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/83/39/48/19866215.jpg

http://images.allocine.fr/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/83/39/48/19866220.jpg

Au XIXème siècle, dans l’Irlande en proie à de terribles difficultés économiques, une femme se fait passer pour un homme afin de pouvoir travailler. Pendant trente ans, elle trompe son entourage, employée en tant que majordome dans un hôtel sous le nom d’Albert Nobbs...

 

Ma critique : Ce film est d'une grande qualité esthétique. Avec classe et raffinement, il nous emmène dans l'Irlande du XIXème siècle avec exactitude et minutie. Tout, des décors à la musique, en passant par les costumes, est d'une grande précision et même le rythme qui y est proposé est tout à fait dans l'air du temps de l'époque victorienne. Glenn Close (Liaison fatale, 102 dalmatiens) y est parfaite et elle est épaulée par une Janet Mc Teer (La dame en noir, Comme il vous plaira) absolument remarquable. L'histoire est touchante et la sincérité qui émane des acteurs fait que l'on se prend immédiatement au jeu. Glaciale et rigide, Glenn Close rend tout de même son personnage attachant, bien avant que les révélations finales ne soient dévoilées. Ce drame vous touchera car il se révèle brut et sans artifice. Même si, sans dévoiler quoi que ce soit, il faut bien avouer que la morale n'est pas tout à fait sauve, cet "Albert Nobbs" recèle un scénario d'une grande inhumanité, cette dernière étant omni-présente à cette époque. Le seul petit reproche que je puisse faire à ce film, c'est qu'il ne faut pas être très futé pour ne pas s'apercevoir de la féminité de cet être qui partage votre vie de tous les jours.. A part cela, ce long métrage mérite votre visionnage car il est d'une qualité indéniable.

 

Date de sortie en France : 22 février 2012

Date de sortie en DVD et Blu-Ray : 04 juillet 2012

 

Notation : /5

 

Bande-annonce :

 

Publié dans DRAME

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article