ANNA M.

Publié le

Deséspérement seule et atteinte de l'illusion délirante d'être aimée, Anna, jeune femme douce et réservée, se persuade que le docteur Zanevsky est amoureux d'elle. Dès lors, rien, jamais, n'entamera sa conviction... Mais après l'espoir, viendra le dépit, puis la haine...

Ma critique : Michel Spinosa réalise là un film sombre et poignant. Malgré un rythme assez lent, il arrive à insuffler une énergie palpable à chaque nouvelle étape dans la folie d'Anna, et nous transmet parfaitement l'univers de cette femme que l'obsession d'être aimée rend complètement hystérique. Et que dire d'Isabelle Carré (Entre ses mains, Ca ira mieux demain) à part qu'elle éclabousse ce film de tout son talent... Gilbert Melki (La vérité si je mens, le tueur) est parfait, tout en sobriété. Quelques longueurs auraient pu être enlevées au montage, ce qui aurait augmenté un peu le rythme et, selon mon humble avis, aurait fait monter la tension d'un cran supplémentaire...

Date de sortie en France : 11 avril 2007

Date de sortie en DVD : 25 octobre 2007

Bande-annonce : http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=18722582&cfilm=34471.html



Publié dans DRAME

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

eelsoliver 01/10/2008 20:00

JE TROUVEEnfin je troouve que ce film est comme même habité par une grande tension!
Vraiment, j'ai bcp aimé ce film: Isabelle Carré livre une performance déroutante et jamais caricaturale!
Un film désespéremment sombre...