AU-DELA (Hereafter)

Publié le par corsu61

http://fr.web.img5.acsta.net/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/79/73/41/19623706.jpghttp://fr.web.img2.acsta.net/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/79/73/41/19631890.jpghttp://images.allocine.fr/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/79/73/41/19536293.jpg
"Au-delà" est l'histoire de trois personnages hantés par la mort et les interrogations qu'elle soulève. George est un Américain d'origine modeste, affecté d'un "don" de voyance qui pèse sur lui comme une malédiction. Marie, journaliste française, est confrontée à une expérience de mort imminente, et en a été durablement bouleversée. Et quand Marcus, un jeune garçon de Londres, perd l'être qui lui était le plus cher et le plus indispensable, il se met désespérément en quête de réponses à ses interrogations. George, Marie et Marcus sont guidés par le même besoin de savoir, la même quête. Leurs destinées vont finir par se croiser pour tenter de répondre au mystère de l'Au-delà...

Notation : 14,5/20

Ma critique : Avec ce film, ne vous attendez surtout pas à des révèlations fracassantes sur la vie après la mort. En effet, le réalisateur Clint Eastwood prend le parti de la sobriété et de la sensibilité. Traité tout en nuances, ce film nous conte trois histoires en alternance, qui ne sont hélas pas d'une qualité égale. Si celle du jeune Marcus est la plus prenante et la plus touchante, celle de George n'est pas dénuée de qualités, loin s'en faut. Non... c'est plutôt celle de Marie qui pêche quelque peu. En effet, malgré un début tonitruant (le tsunami en Thaïlande) et des effets spéciaux à couper le souffle, le reste ne réussit pas à nous faire vibrer. Et pourtant, on vit la catastrophe comme si on y était, dans l'eau avec la victime, et il faut reconnaître que c'est très impressionnant...(nomination aux Oscars 2011 dans la catégorie "meilleurs effets visuels"). La musique est très belle, la photographie superbe, et le talent de finesse et de délicatesse dont fait preuve Eastwood dans sa réalisation nous fait avaler les deux heures de projection sans jamais regarder notre montre. L'interprétation est remarquable, aussi bien du côté de Matt Damon (Invictus, True Grit), Cécile de France (Soeur sourire, Mon Colonel) ou du jeune Frankie McLaren. Un petit bémol pour le twist final qui n'est pas à la hauteur de ce que l'on attendait. Malgré cela, "Au-delà" reste un film touchant et pudique qui trouvera son public.

Date de sortie en France : 19 janvier 2011
Date de sortie en DVD : 15 mars 2011

Bande-annonce :

Publié dans DRAME

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article