BABYCALL

Publié le par corsu61

http://fr.web.img2.acsta.net/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/88/68/56/20067633.jpg

http://fr.web.img3.acsta.net/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/88/68/56/20017477.jpg

http://fr.web.img4.acsta.net/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/88/68/56/20017478.jpg

Anna fuit son ex-mari violent, avec son fils de 8 ans, Anders. Ils emménagent à une adresse tenue secrète. Terrifiée à l’idée que son ex-mari ne les retrouve, Anna achète un babyphone pour être sûre qu’Anders soit en sécurité pendant son sommeil. Mais d’étranges bruits, provenant d’un autre appartement viennent parasiter le babyphone. Anna croit entendre les cris d’un enfant...

 

Notation : /5

 

Ma critique : A trop vouloir orienter le spectateur vers des fausses pistes, ce thriller fantastique norvégien se perd dans les invraisemblances et les explications douteuses. Pourtant, l'ambiance particulière qui règne tout au long de l'histoire avait de quoi intéresser au plus haut point les amateurs du genre. Seulement voilà, au fur et à mesure des minutes, on commence à s'ennuyer de voir toujours les mêmes choses jouées de manière toujours identique. On tourne en rond et ce n'est pas les quelques rebondissements disséminés ça et là qui changent la donne. Cela finit par devenir incompréhensible, la faute à plusieurs scènes non expliquées. Même si le dénouement apporte quelques réponses, l'histoire n'est vraiment pas claire et on se demande si le réalisateur Pal Sletaune connait lui-même le fin mot de cette aventure paranormale qui risque d'en décevoir plus d'un...

 

Date de sortie en France : 02 mai 2012

Date de sortie en DVD et Blu-Ray : 04 décembre 2012

 

Bande-annonce :

 


Publié dans DRAME

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article