L'ARMEE DU CRIME

Publié le par corsu61





Dans Paris occupé par les allemands, l'ouvrier poète Missak Manouchian prend la tête d'un groupe de très jeunes juifs, Hongrois, Polonais, Roumains, Espagnols, Italiens, Arméniens, déterminés à combattre pour libérer la France qu'ils aiment, celle des Droits de l'Homme.
Dans la clandestinité, au péril de leur vie, ils deviennent des héros.
Les attentats de ces partisans étrangers vont harceler les nazis et les collaborateurs. Alors, la police française va se déchaîner, multiplier ses effectifs, utiliser filatures, dénonciations, chantages, tortures...
Vingt-deux hommes et une femme seront condamnés à mort en février 1944.
Dans une ultime opération de propagande, ils seront présentés comme une Armée du crime, leurs visages en médaillon sur un fond rouge placardés sur les murs de toutes les villes du pays. Ces immigrés, morts pour la France, entrent dans la légende...

Notation : 14/20

Ma critique : Retranscrire la tragique histoire du commando Manouchian était une épreuve difficile à réaliser. Robert Guédiguian y arrive par certains cotés. En effet, s'il échoue quelque peu au niveau de l'intensité dramatique durant la première moitié du film, la faute à une présentation des membres du groupe trop lente et trop bavarde, il se rattrape dans la seconde moitié grâce à une réalisation plus musclée et au fait qu'il injecte tous les ingrédients de l'ambiance de l'époque : courage, lâcheté, trahison, dénonciation. Quelques scènes, notamment de torture, sont très intenses, et l'interprétation de Simon Abkarian (Secret défense, Le chants des mariées), Virginie Ledoyen (Un baiser s'il vous plait, Saint Ange) et Jean-Pierre Darroussin (Dialogue avec mon jardinier, Rien de personnel) est excellente. Cependant, une mention spéciale à Robinson Stévenin (Sur ta joue ennemie, Mon colonel) qui arrive parfaitement à nous insuffler sa haine de l'ennemi et sa détermination sans faille. Un film français assez long (2h20), qui peut sembler quelquefois manquer de moyens, mais qui reste une belle évocation d'un des épisodes les plus dramatiques de la résistance.

Date de sortie en France : 16 septembre 2009
Date de sortie en DVD : 19 janvier 2010

Bande-annonce :

 



Publié dans GUERRE

Commenter cet article