LES NOCES REBELLES (Revolutionary Road)

Publié le





Dans l'Amérique des années 50, Frank et April Wheeler se considèrent comme des êtres à part, des gens spéciaux, différents des autres. Ils ont toujours voulu fonder leur existence sur des idéaux élevés. Lorsqu'ils emménagent dans leur nouvelle maison sur Revolutionary Road, ils proclament fièrement leur indépendance. Jamais ils ne se conformeront à l'inertie banlieusarde qui les entoure, jamais ils ne se feront piéger par les conventions sociales.
Pourtant, malgré leur charme et leur insolence, les Wheeler deviennent exactement ce qu'ils ne voulaient pas : un homme coincé dans un emploi sans intérêt ; une ménagère qui rêve de passion et d'une existence trépidante. Une famille américaine ordinaire ayant perdu ses rêves et ses illusions.
Décidée à changer de vie, April imagine un plan audacieux pour tout recommencer, quitter leur petite routine confortable dans le Connecticut pour aller vivre à Paris...

Ma critique : Onze ans après "Titanic", revoici formé le duo Léonardo DiCaprio (Attrape-moi si tu peux, Aviator) et Kate Winslet (Neverland, The holiday). Le battage autour de ce retour n'a d'égal que la mollesse de ce film qui ne nous sert finalement, et ce pendant quand même 2h05 mns, que l'histoire d'un couple qui perd peu à peu toutes ses illusions. Certes, les deux acteurs sont impeccables et méritent leur nomination aux Oscars, ainsi que la reconstitution de la vie d'un américain "modèle" des années 50. Mais cela ne fait pas tout...Les seconds rôles : Kathy Bates (Misery, Dolorès Claiborne), Michael Shannon (Bug, 7h58 ce samedi-là), Kathryn Hahn (7 ans de séduction, Frangins malgré eux), et David Harbour (Le secret de Brokeback mountain, Awake) sont tous très bons, mais la lenteur de la réalisation, et surtout le fait que l'on ait l'impression de n'assister qu'à une immense scène de ménage du début à la fin avec tromperies et désarroi à la clé, nous confortent dans l'idée que ce film aurait facilement pu être amputé d'au moins une demie-heure. Bref, inutile de dépenser 9 euros pour le voir en salle, vous pouvez sagement attendre qu'il sorte en DVD.
:
Date de sortie en France : 21 janvier 2009
:
Bande-annonce : CLIQUEZ ICI !!!

 


Publié dans DRAME

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article