CADILLAC RECORDS

Publié le par corsu61

http://images.allocine.fr/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/68/03/36/19008132.jpg



L'ascension et la chute de Leonard Chess, homme d'affaire entreprenant et visionnaire, qui a lancé la carrière des grands du RN'B : Muddy Waters, Etta James et Chuck Berry.

Ma critique : Le réalisateur Darnell Martin nous plonge dans l'univers impitoyable de la ségrégation aux Etats-Unis dans les années 40, 50 et 60 avec un souci de la reconstitution qui frise la perfection. Tout, des décors aux costumes, et évidemment à la musique, est peaufiné à l'extrême pour nous faire découvrir cette époque, si difficile à vivre pour ceux qui avaient la peau noire. Adrian Brody (Le pianiste, King Kong) est parfait, comme à son habitude, et Jeffrey Wright (Chevauchée avec le diable, W) lui emboîte le pas avec talent. Mais la palme revient assurément à Beyoncé Knowles (Austin Powers dans Goldmember, La panthère rose), étonnante en star de la chanson écorchée vive, et qui verse dans la drogue. Cependant, ce long métrage contient un énorme bémol, celui de ne nous faire vibrer à aucun moment. Le tout manque de passion, de tension, et même la redécouverte des tubes de Chuck Berry, pourtant si mythiques, nous semblent bien ternes. En résumé, vous allez faire une promenade bien proprette dans le temps, mais ne vous attendez pas à vous enflammer. Dommage, car il y avait matière à faire vibrer les coeurs...et les oreilles.... Deux smileys et demis.
 
Date de sortie en Grande-Bretagne : 20 février 2009
 Date de sortie en DVD : 10 mars 2009
Notation : /5
Bande-annonce :

Publié dans BIOPICS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article